Une cystocèle est une condition dans laquelle les tissus de soutien autour de la vessie et de la paroi vaginale s’affaiblissent et s’étirent, permettant à la vessie et à la paroi vaginale de tomber dans le canal vaginal.

habituellement, les muscles et les tissus conjonctifs qui soutiennent la paroi vaginale maintiennent la vessie en place. Avec une cystocèle, les muscles et les tissus soutenant le vagin s’affaiblissent et s’étirent, permettant à la vessie de se déplacer hors de propos.

Une cystocèle est le type le plus commun de prolapsus d’organe pelvien., Le prolapsus de l’organe pelvien se produit lorsque les parois vaginales, l’utérus ou les deux perdent leur soutien normal et le prolapsus, ou le renflement, dans le canal vaginal ou à travers l’ouverture vaginale. D’autres organes pelviens à proximité, tels que la vessie ou l’intestin, peuvent être impliqués et également tomber de leur position normale dans le corps.

les professionnels de la santé classent habituellement une cystocèle à l’aide d’un système de classement ou de stadification. Le Grade 1 est la forme la plus légère de la maladie, et les grades 3 et 4 sont les plus graves., Avec une cystocèle plus avancée, votre vessie et votre paroi vaginale peuvent tomber assez loin pour atteindre ou renfler dans le canal vaginal et potentiellement sortir par l’ouverture du vagin.

une cystocèle se produit lorsque les tissus de soutien autour de la paroi vaginale et de la vessie s’affaiblissent et s’étirent, permettant à la vessie et à la paroi vaginale de gonfler dans le canal vaginal.

une cystocèle a-t-elle un autre nom?

Une cystocèle peut être appelée vessie Prolapsus, prolapsus de la paroi vaginale antérieure ou vessie tombée.

Quelle est la fréquence d’une cystocèle?,

Une cystocèle est fréquente. Les Experts estiment que près de la moitié des femmes qui ont accouché ont un certain degré de prolapsus des organes pelviens.1 cependant, de nombreuses autres femmes atteintes de la maladie ne présentent pas de symptômes ou ne demandent pas de soins à un professionnel de la santé. En conséquence, la condition est sous-diagnostiquée, et on ne sait pas exactement combien de femmes sont affectées par les cystocèles.

qui est le plus susceptible d’avoir une cystocèle?

Une cystocèle peut affecter les femmes de tout âge, mais vos chances de développer une cystocèle augmentent avec l’âge car les muscles et les tissus s’affaiblissent souvent avec le temps., D’autres facteurs qui augmentent votre risque d’avoir un cystocele include

  • donner naissance par voie vaginale
  • les antécédents de chirurgie pelvienne comme une hystérectomie ou le prolapsus des organes pelviens chirurgie de réparation
  • être en surpoids ou ayant une obésité
  • ayant des antécédents familiaux de prolapsus des organes pelviens

Quelles sont les complications d’une cystocele?

Une cystocèle peut exercer une pression ou entraîner un pli dans l’urètre et provoquer une rétention urinaire, une condition dans laquelle vous êtes incapable de vider toute l’urine de votre vessie., Dans de rares cas, une cystocèle peut entraîner un pli dans les uretères et provoquer une accumulation d’urine dans le rein, ce qui peut entraîner des lésions rénales.

Quels sont les symptômes d’une cystocèle?

de nombreuses femmes atteintes de cystocèles ne présentent aucun symptôme. Plus une cystocèle est avancée, plus il est probable que vous ressentirez des symptômes., Les symptômes d’une cystocèle peuvent inclure

  • un renflement vaginal ou la sensation que quelque chose tombe du vagin
  • pression dans le vagin ou le bassin

ces symptômes peuvent s’aggraver lorsque vous fatiguez, soulevez des objets lourds, toussez ou restez debout pendant une longue période, et les symptômes peuvent s’améliorer lorsque vous vous allongez.,

D’autres symptômes peuvent inclure

  • fuite d’urine, appelée incontinence urinaire
  • difficulté à démarrer le flux d’urine, appelée hésitation
  • Un flux d’urine lent
  • ressentir le besoin d’uriner après avoir fini d’uriner
  • mictions fréquentes ou urgentes

Qu’est-ce qui cause une cystocèle?

Les muscles et les tissus conjonctifs affaiblis ou endommagés qui soutiennent la vessie et les parois vaginales provoquent une cystocèle.,les tors peuvent contribuer à l’étirement ou à l’affaiblissement de ces muscles et tissus, y compris

  • grossesse et accouchement, en particulier l’accouchement vaginal
  • conditions qui tendent ou augmentent à plusieurs reprises la pression dans la région pelvienne, telles que constipation sévère, obésité, levage de charges lourdes ou toux chronique
  • chirurgies reconstructrices pelviennes antérieures, telles/ul>

    comment les professionnels de la santé diagnostiquent-ils une cystocèle?,

    pour diagnostiquer une cystocèle, les professionnels de la santé posent des questions sur vos symptômes et vos antécédents médicaux et effectuent un examen physique, y compris un examen pelvien pour vérifier votre bas-ventre. On peut vous demander de rester debout pendant une partie de l’examen, ce qui peut sembler gênant, mais permet à votre professionnel de la santé de déterminer la gravité de votre cystocèle. Votre professionnel de la santé peut également commander des tests médicaux pour déterminer à quel point la cystocèle est avancée ou pour aider à trouver ou à éliminer d’autres problèmes dans vos voies urinaires ou votre bassin.,ional peut poser des questions sur vos

    • symptômes, tels que des renflements ou des bosses dans le vagin, la pression ou la lourdeur pelvienne, et l’incontinence urinaire
    • antécédents de grossesse et d’accouchement
    • problèmes médicaux actuels et passés, y compris les chirurgies
    • antécédents familiaux
    • médicaments en vente libre et sur ordonnance
    • habitudes intestinales

    tests médicaux

    Si vous éprouvez des difficultés à vider complètement votre vessie ou si vous présentez d’autres symptômes des voies urinaires inférieures, votre professionnel de la santé peut utiliser un ou plusieurs des tests suivants pour examiner vos voies urinaires.,

    • La mesure de l’urine résiduelle Postvoïde détermine la quantité d’urine restante dans votre vessie après la miction.
    • cystographie utilise des rayons x pour montrer comment l’urine s’écoule à travers la vessie et de l’urètre.

    beaucoup de femmes ont des cystocèles. Parlez avec votre professionnel de la santé de tous les symptômes que vous pourriez avoir et des traitements possibles.

    comment les professionnels de la santé traitent-ils une cystocèle?

    votre cystocèle n’a généralement pas besoin de traitement si vous n’avez pas de symptômes.,

    Si vous avez une cystocèle avec des symptômes, votre professionnel de la santé peut recommander un traitement ou une intervention chirurgicale non chirurgicale, selon la gravité de la cystocèle, votre âge, d’autres problèmes de santé, l’activité sexuelle, le désir de futurs enfants et vos préférences personnelles.

    traitements non chirurgicaux

    Votre professionnel de la santé peut suggérer

    • les exercices du plancher Pelvien. Aussi appelés exercices de Kegel, ces exercices structurés et individualisés aident à renforcer les muscles du plancher pelvien. De forts muscles du plancher pelvien aident à maintenir la vessie en place et empêchent l’urine de fuir.,
    • pessaire Vaginal. Un pessaire est un petit appareil en silicone qui est inséré dans le vagin pour soutenir la paroi vaginale et maintenir votre vessie en place. Votre professionnel de la santé choisira parmi une variété de formes et de tailles de pessaires pour trouver le pessaire qui vous convient le mieux.

      certaines femmes utilisent un pessaire en attendant un traitement chirurgical ou si elles préfèrent ne pas se faire opérer. Les pessaires doivent être enlevés et nettoyés régulièrement pour éviter les irritations vaginales., Votre professionnel de la santé vous montrera comment nettoyer et réinsérer le pessaire par vous-même.

    votre professionnel de la santé peut vous suggérer d’utiliser un pessaire pour aider à maintenir votre vessie en place et soulager vos symptômes.

    chirurgie

    votre professionnel de la santé peut envisager une intervention chirurgicale pour traiter une cystocèle si les traitements non chirurgicaux ne fonctionnent pas ou si votre cystocèle est sévère.

    la procédure chirurgicale la plus courante pour réparer une cystocèle est la réparation vaginale antérieure, également appelée colporrhaphie antérieure., Au cours de cette procédure, un chirurgien remet la vessie dans sa position normale et resserre les muscles et les tissus qui maintiennent la vessie en place à l’aide de stiches.

    votre professionnel de la santé peut effectuer une intervention pour traiter ou prévenir l’incontinence urinaire en même temps que la chirurgie pour réparer la cystocèle.

    Une autre option chirurgicale pour traiter une cystocèle est la chirurgie oblitérante, qui est une procédure qui rétrécit ou ferme tout ou partie du vagin pour fournir plus de soutien à la vessie. Après avoir subi cette chirurgie, une femme n’est plus en mesure d’avoir des rapports vaginaux.,

    puis-je prévenir une cystocèle?

    habituellement, une cystocèle ne peut pas être évitée, mais vous pouvez prendre des mesures pour soulager vos symptômes et aider à empêcher votre cystocèle de s’aggraver.

    faire des exercices musculaires du plancher pelvien

    Les muscles du plancher pelvien forts aident à maintenir les organes pelviens en place. Les exercices de Kegel peuvent renforcer les muscles du plancher pelvien.

    maintenir un poids santé

    Le surpoids exerce une pression sur votre bassin. Apportez des changements à votre alimentation et à votre mode de vie, comme manger plus de fruits et de légumes et faire de l’activité physique régulière.,

    évitez de soulever des objets lourds et soulevez-les correctement

    lorsque vous soulevez des objets lourds, utilisez vos jambes au lieu de votre taille ou de votre dos.

    prévenir et traiter la constipation

    prenez suffisamment de fibres dans votre alimentation, buvez beaucoup d’eau et d’autres liquides et faites régulièrement de l’activité physique.

    contrôler la toux chronique

    obtenir un traitement pour une toux chronique ou une bronchite et éviter de fumer.

    essais cliniques pour une cystocèle

    Le NIDDK mène et soutient des essais cliniques dans de nombreuses maladies et conditions, y compris les maladies urologiques., Les essais cherchent à trouver de nouvelles façons de prévenir, de détecter ou de traiter les maladies et d’améliorer la qualité de vie.

    que sont les essais cliniques pour une cystocèle?

    Les essais cliniques—et d’autres types d’études cliniques—font partie de la recherche médicale et impliquent des personnes comme vous. Lorsque vous participez bénévolement à une étude clinique, vous aidez les médecins et les chercheurs à en apprendre davantage sur la maladie et à améliorer les soins de santé pour les personnes à l’avenir.,

    Les chercheurs étudient de nombreux aspects d’une cystocèle, tels que

    • nouvelles techniques chirurgicales pour corriger une cystocèle
    • moyens de réduire les complications et d’améliorer la satisfaction des patients après la chirurgie
    • l’effet de l’entraînement des muscles du plancher pelvien sur les femmes présentant divers stades de prolapsus des organes pelviens

    Découvrez si les études cliniques vous conviennent.

    regardez une vidéo du Directeur du NIDDK, le Dr Griffin P. Rodgers, expliquant l’importance de participer aux essais cliniques.

    quelles études cliniques pour une cystocèle recherchent des participants?,

    Vous pouvez consulter une liste filtrée des études cliniques sur les cystocèles qui sont ouvertes et recrutent à www.ClinicalTrials.gov. vous pouvez élargir ou réduire la liste pour inclure les études cliniques de l’industrie, des universités et des particuliers; cependant, les National Institutes of Health n’examinent pas ces études et ne peuvent pas s’assurer qu’elles sont sécuritaires. Toujours parler avec votre fournisseur de soins de santé avant de participer à une étude clinique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *