La poésie est remplie d’allitération car elle se prête naturellement au ton et à la musicalité de la poésie. Jetez un oeil à ces poèmes qui sont remplis d’allitération, et voyez comment cela affecte non seulement le son, mais aussi la signification des poèmes.

Manches Exemples de l’Allitération

  1. Le froid presque haché à part.
  2. Le capitaine a gardé la plupart de ses joueurs de champ dans le cercle.,
  3. Le garçon a attrapé froid dès qu’il a atteint la station de colline.
  4. son ami rapide l’appelait maintenant Brutus pour son infidélité récente.
  5. Le lion a léché les blessures de l’indignation après que sa proie a été arrachée par les hyènes.
  6. Le navire a navigué et a coulé comme le Titanic.
  7. Le célèbre érudit souffert de la pire sorte de narcissisme.
  8. la vue de la tarte à la viande hachée faite maison lui a mis l’eau à la bouche.
  9. Love’s Labour’s Lost est une comédie intéressante de William Shakespeare.
  10. La jeune princesse avait l’air même charmante dans le jupon rose.,
  11. Le Berger secoua la tête en négation.
  12. Le pauvre patient frissonna devant le bref courant d’air qui entrait lorsque la porte s’ouvrait.
  13. lancer des pierres sur les bus était autrefois le Passe-temps préféré des étudiants.
  14. l’enseignant raillait un élève faible pour ses échecs répétés.
  15. Son roman posthume était basé sur une histoire d’amour platonique.,

exemples D’allitération dans la poésie

exemple #1: Le Corbeau (par Edgar Allen Poe)

Il était une nuit Morne, pendant que je réfléchissais, faible et fatigué,
sur beaucoup d’un volume pittoresque et curieux de traditions oubliées, —
alors que je hochais la tête,

L’allitération dans la poésie de Poe est fréquente, et presque toujours avec un but. Il ajoute à la qualité chantante de la poésie, et aide le locuteur à raconter l’histoire avec un certain rythme, ce qui ajoute au suspense.,

Exemple #2: le Paradis Perdu (par John Milton)

Rare de sa moule
Behemoth, plus grande naît de la terre, upheaved
Son immensité.

Milton utilise l’allitération dans Paradise Lost pour ajouter à l’histoire grandiose et au son du texte. Dire  » mastodonte, le plus grand né « a plus de punch que” le plus grand né » seul – même si c  » est aussi une allitération.,

exemple #3: Sir Galahad (par Alfred Lord Tennyson)

mais les formes bénies dans les tempêtes sifflantes
Fly o’er déchets fens et champs venteux.

Les sons « f” dans la deuxième ligne listée ici ajoutent à la qualité onatopoétique du poème. Lisez-le à haute voix, et vous pouvez presque entendre les sons du « vol” que vous faites dans le poème.,

exemple #4: Rime of the Ancient Mariner (par Samuel Taylor Coleridge)

et les boules comme des impulsions battent;
Pour le ciel et la mer, et la mer et le ciel
gisaient comme une charge sur mon œil fatigué

de l’ancien marin est un long poème, il est donc concevable que Coleridge ait voulu utiliser L’allitération pour que le poème continue à rouler de la langue. Il l’a également utilisé pour connecter des thèmes et des symboles clés.,

exemple #5: L’oiseau en cage (par Maya Angelou)

L’oiseau libre pense à une autre brise
et les alizés doux à travers les arbres soupirant
et les vers gras qui attendent sur une pelouse lumineuse à l’aube

Maya les phrases, et plus important encore, la belle imagerie Qu’elle utilise tout au long de ses poèmes.,

exemple #6: Beowulf (traduit par Seamus Heaney)

Il a été quatre fois père, ce prince combattant:
Un par un ils sont entrés dans le monde,
Heorogar, Hrothgar, le bon Halga
et une fille, j’ai entendu, qui était onelas reine,
Un baume au lit Suédois.

Il n’y a presque aucun poème en langue anglaise qui ait plus d’allitération que Beowulf – dans de nombreuses traductions, il est dans chaque ligne. Les lignes coulent mieux et aident à donner de meilleures images mentales.,

exemple #7: Sonnet #5 (de William Shakespeare)

sève vérifiée avec le gel, et les feuilles vigoureuses tout à fait disparu,
beauté o’er-neigé et bareness partout:
alors ne restait pas la distillation de l’été,
Un prisonnier liquide refoulé dans les murs de verre,
l’effet de 2c49cf9f6f »>

la poésie de Shakespeare, en particulier ses célèbres sonnets, était bordée d’allitérations. En règle générale, cela se produit de manière irrégulière, mais il est toujours utilisé avec beaucoup d’effet. Ici, il ajoute au ton romantique du poème.,

exemple #8: j’ai entendu un bourdonnement de mouche – quand je suis mort (par Emily Dickinson)

j’ai entendu un bourdonnement de mouche – quand je suis mort –
Le calme dans la pièce
était comme le calme dans l’Air –
entre les p>l’allitération est plus espacée dans le poème d’Emily Dickinson sur la mort, mais elle sert à relier les images contrastées de l’immobilité et de l’orage dans ce poème.,

exemple #9: bouleaux (par Robert Frost)

ils cliquent sur eux-mêmes
alors que la brise se lève, et deviennent de nombreuses couleurs
alors que l’agitation craque et déchire leur émail.
bientôt la chaleur du soleil les fait verser des coquillages de cristal
fracassant et avalançant sur la croûte de neige-

Cette Utilisation du son « cr” imite le bruit de la glace et des arbres qui se cognent les uns contre les autres, comme ils le feraient en hiver. Consultez les autres poèmes de Frost – vous verrez des modèles similaires!,

exemple #10: à sa maîtresse timide (par Andrew Marvell)

Nous avions mais assez monde, et le temps,
cette timidité, Dame, n’étaient pas un crime.
Nous nous asseyions, et nous pensions par quel chemin
marcher, et passer notre longue journée d’amour.

remarquez, encore une fois, comment l’allitération dans ce poème rend la romance vraiment pop du texte. L’allitération dans « long love » en particulier est annoncée pour sa romance.,

exemple #11: Le Corbeau (par Edgar Allan Poe)

ferma mes couvercles, et les Garda près,
et les boules comme des impulsions battaient;
Pour le ciel et la mer, et la mer et le ciel
gisait comme une charge sur mon œil fatigué,
et les morts étaient à mes pieds

Le corbeau, d’Edgar Allan Poe, a de nombreux exemples d’allitérations, qui ont été écrites en gras. La première ligne a une répétition du son / k/; la seconde du son/ b/; la troisième du Son/ s/; et la quatrième a le son/ l/.,

exemple #12: La Rime de L’ancien marin (par Samuel Taylor Coleridge)

mastodonte le plus grand né de la terre bouleversé
son immensité: Fleeced les troupeaux et bêler rose,
comme plantes: ambigu entre mer et terre
Le cheval de rivière, et crocodile écailleux.

Ce poème de S. T. Coleridge contient également de beaux exemples d’allitération. La première ligne contient une répétition du son / b/, et la deuxième ligne répète le son/ f/.,

exemple #13: Paradise Lost (De John Milton)

je quitte la plaine, je monte la hauteur;
aucun abri fourré ramifié ne donne;
mais des formes bénies dans les tempêtes sifflantes
Fly o’er waste fens et windy fields

cet extrait de Milton contient des allitérations dans la dernière ligne, où les sons /F/ et /V/ ont été répétés.

exemple #14: j’ai un rêve (par Martin Luther King Jr.,)

Il y a cinq ans, un grand Américain, dans l’ombre symbolique duquel nous nous trouvons aujourd’hui, signait la Proclamation d’émancipation.

Ce célèbre discours de Martin Luther King Junior contient d’excellents exemples d’allitération en prose. La répétition du Son /s / a été mise en évidence ici.,

exemple #15: in a Whispering Gallery (par Thomas Hardy)

« un endroit pour la naissance splendide
de vies éternelles,
où aucune nuit n’arrive;
Et cette galerie grise gaunt
un tabernacle de valeur”

dans les troisième et quatrième lignes ici, Hardy a utilisé L’allitération avec les sons/ n /et/ G/, qui sont répétés dans les mots comme « non”, « nuit;” puis « gant”,” gris « et” galerie » respectivement. Leur utilisation crée une sorte de rythme dans le poème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *